Les PME québécoises sur le marché international

Les perspectives de croissance varient selon les marchés géographiques. Tout comme les grandes entreprises, les PME veulent tirer des avantages à ce contexte. Même si elles doivent faire face aux lois, règlements et ministères, plusieurs d’entre elles déploient des efforts non négligeables pour devenir des exportatrices efficaces. Voici le portrait de nos PME québécoises quant à leurs activités hors Québec!1

Qui sont les PME qui ont des activités hors Québec?

On totalise 52 % des PME comptant entre 20 et 49 employés qui ont des activités hors Québec : exportations, investissements directs ou arrangements contractuels. C’est toutefois les exportations qui constituent l’activité la plus fréquente, notamment pour les PME qui œuvrent dans le secteur de la fabrication (55 %). En deuxième et troisième positions, on retrouve le commerce de gros (16 %) et les services professionnels, scientifiques et techniques (11 %).

Quelles sont les motivations des PME?

Les PME québécoises entretiennent des activités hors Québec principalement pour développer de nouveaux marchés (55 %), pour se rapprocher des marchés et des clients (33 %) et parce qu’elles considèrent le marché québécois comme saturé (20 %). Elles veulent aussi répondre à la concurrence des pays émergents (15 %) et accroître leur capacité de production (13 %). Seulement 8 % font des activités hors Québec pour profiter des salaires et des coûts de production inférieurs à leur province.

Quels obstacles rencontrent-elles?

Les activités hors Québec peuvent s’avérer une démarche déroutante. Parmi les différents obstacles vécus, les PME soulignent les taux de change élevés (22 %), les coûts de transport et de logistique (18 %) ainsi que les barrières légales, administratives et tarifaires (16 %).

Où les PME exportent-elles?

La principale destination des PME qui exportent sont les provinces canadiennes (83 %), suivi des États-Unis (71 %), principalement parce que la proximité joue un rôle important. Les PME exportent également en Europe (30 %), en Asie (16 %), en Afrique (8 %) et en Océanie (6 %).

Quels sont les territoires convoités?

Certes, les pays européens représentent toujours un territoire convoité par les PME québéoises. Toutefois, ces dernières convoitent de plus en plus l'Amérique Latine et l'Asie, puisqu'elles représentent des économies émergentes.

Quels secteurs d’activités exportent davantage en Asie?

Dans le secteur de la fabrication, les PME exportent davantage en Chine. Dans le secteur des services, les PME exportent davantage en Inde.

Source: Enquête sur l’internationalisation des entreprises québécoises, Institut de la statistique du Québec, à la demande du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, 2009.>Retour