Le prix de revient: une donnée qui vaut son pesant d'or!

Par Errold Mayrand, directeur général au CAE Drummond

Nous sommes toujours étonnés de rencontrer un entrepreneur qui nous fait une demande d’investissement mais qui ne connaît pas (ou très peu) le coût de revient du produit ou du service qu’il offre.  Ce qui nous étonne encore plus, c’est que cette méconnaissance ne se retrouve pas seulement auprès d’entreprises en démarrage, mais aussi auprès d’entreprises qui ont une certaine maturité (plus de cinq ans d’opération).  Nous voyons souvent, pour faire ce calcul, l’application d’un simple ratio sur un élément d’opération (par exemple : trois fois les salaires des employés de production).  Évidemment, cette approche très rudimentaire expose l’entreprise à des marges d’erreurs trop importantes et peut, dans certains cas, faire couler l’entreprise.

Pourquoi calculer son prix de revient?


En raison d’un milieu d’affaires de plus en plus complexe, il devient important, voire primordial, de bien connaître et contrôler les différentes composantes de la structure de coût de votre société.  Les principaux avantages, pour l’entreprise, de connaître ses coûts d’opération sont :

  • posséder un outil d’analyse qui permet de valider si le prix du marché (par rapport au coûtant du produit ou service) procure une marge bénéficiaire suffisante pour y investir temps et argent;
  • valider si la production est sous contrôle, en établissant des coûts standards : le dirigeant de l’entreprise est alors en mesure d’analyser et comparer ses coûts réels et de déterminer si la production est sous contrôle;
  • améliorer de façon continuelle la production : ainsi, en analysant son prix de revient, cela permet d’apporter les correctifs ou les investissements nécessaires afin d’optimiser les opérations de l’entreprise.

Les méthodes de calcul


On reconnaît trois méthodes pour calculer le prix de revient :

  • Le modèle traditionnel (coût complet);
  • La contribution marginale;
  • La méthode de la comptabilité par activité.

La mise en place de ces méthodes s’applique à des conjonctures différentes.  Pour savoir quelle méthode est propice à votre secteur d’activité, vous pouvez valider avec votre comptable externe, qui est en mesure de vous conseiller à ce chapitre.

Un outil pour analyser la rentabilité


En vous outillant de processus de gestion et de contrôle de coûts appropriés, vous serez en mesure d’analyser la rentabilité de votre entreprise par produit et par client.  Cela vous permettra de prendre des décisions éclairées en ce qui concerne la détermination de votre prix de vente, l’expansion dans d’autres marchés ou encore l’abandon de clients ou de gammes de produits.  La croissance et la survie de votre entreprise en dépendent.